Londres à la carte

Inspiration, actu et bons plans… Suivez le blog de Londres à la carte pour vous tenir au courant de ce qui se passe à Londres.

Idée du jour #6 : collectionner les livres de cuisine LITTLE LEON.

Peut-être vous êtes-vous déjà arrêté chez LEON lors d’une visite à Londres. La chaîne de restaurant rapide (à ne pas confondre avec Leon de Bruxelles), connue pour avoir réinventé la fast food en proposant à son menu des plats sains réalisés à partir d’ingrédients bio, dispose en effet de plus d’une dizaine de restaurants dans la capitale. Mais savez-vous qu’elle édite aussi ses propres livres de cuisine ?

En plus de son classique cookbook bleu sorti en 2008 (déjà culte depuis bien longtemps, vous le reconnaîtrez à sa couverture illustrée de type vintage) Leon a récemment lancé une nouvelle collection toute aussi colorée de livres de cuisine de poche.

Image

Intitulée LITTLE LEON, elle comprend déjà 4 livres thématiques :

– Breakfast & Brunch

– Brownies, Bars & Muffins

– Smoothies, Juice & Cocktails

– Soups, salads & snacks

Les recettes sont faciles à suivre, joliment illustrées et plutôt originales. Celles de “Breakfast & Brunch” m’ont particulièrement inspiré, notamment les “Posh Poshed Eggs in a Cup” et le “Breakfasty Banana Split” (oui, je suis gourmande !)

Image

Mini-format (A5) et mini-prix (£6.99 l’un), ils seront aussi du plus bel effet sur la table de votre salon comme sur l’étagère de votre cuisine.

Vous les trouverez en vente chez Waterstones , dans les restaurants LEON et en ligne ici.

Advertisements

Idée du jour #5: voir l’exposition “Lowry and the Painting of Modern Life” à la Tate Britain

Depuis ce matin, il pleut, il pleut, il pleut et j’ai comme l’impression que ça va durer. Heureusement, même quand la météo est défavorable, il y a toujours des choses à faire à Londres. J’aimerais justement vous parler aujourd’hui d’une exposition que j’ai vu à la Tate Britain il y a déjà plusieurs semaines : Lowry and the Painting of Modern Life.

Image

Première rétrospective dédiée au peintre britannique Laurence Stephen Lowry (1887-1976), elle retrace la carrière de l’artiste et présente certaines de ses œuvres les plus importantes et les plus caractéristiques.

Pendant 40 ans, ce simple “receveur de loyer” s’attacha à peindre et dépeindre la vie des personnes qu’il côtoyait et observait au quotidien. Le résultat ? Un tableau sombre et morose de la classe ouvrière du 20e siècle.

Caricatural mais poétique à la fois, il exprime la monotonie des jours qui passent, se suivent et se ressemblent…le tout sur fond de paysages industriels qui évoquent si bien l’idée que l’on se fait des villes du nord de l’Angleterre et plus précisément de leurs banlieues.

Image

S’il était obsédé par la banalité du quotidien, Lowry était tout autant fasciné par les “accidents” et “incidents” de tous les jours, ces événements inattendus qui à eux-seuls pouvaient faire dévier les gens de leur “trajectoire” habituelle, les invitant à interagir avec leur environnement et avec les autres d’une manière qui semblait alors bien plus naturelle.

Dans les nombreuses scènes de rue peintes par l’artiste, on observe ainsi des attroupements. Ce sont les titres des œuvres qui nous renseignent sur leur origine : bagarres de rues, arrestations, manifestations, autant de petites choses venues troubler l’ordre général le temps d’un moment, jusqu’à ce que la “vie normale” ne reprenne son cours et que chacun retrouve sa place.

Image

J’ai beaucoup aimé cette exposition, même si je ne saurai trop vous expliquer pourquoi. Il émane des œuvres de Lowry une certaine beauté maussade sur laquelle il semble presque impossible de mettre des mots.

Si les couleurs utilisées par l’artiste ne laissaient pas si facilement présager “des histoires qui finissent mal”, je suis d’avis que son style naïf et ses personnages filiformes se prêteraient parfaitement à l’illustration de livres pour enfants.

Et vous, vous avez aimé ?

Image

Lowry and the Painting of Modern Life
à la Tate Britain jusqu’au dimanche 20 octobre 2013
Horaires d’ouverture: 10h -18h
Entrée : £16.5
http://www.tate.org.uk/visit/tate-britain

La Tamise en fête

Image

Ce week-end, les Londoniens célébreront une fois de plus le célèbre cours d’eau qui traverse la capitale. Evénement très attendu, The Mayor’s Thames Festival rassemble chaque année plus de 800 000 personnes.

Au lieu d’être condensé sur un seul week-end, le festival se déroulera cette année sur près d’une dizaine de jours (du 6 au 15 septembre, pour être précis). Si le feu d’artifice et la parade nocturne n’auront pas lieu cette année, ne vous inquiétez pas, de nombreux événements et manifestations sont au programme qui devraient vous enchanter tout autant.

Entre autres : des expositions (il y aura même une galerie flottante), des promenades et visites guidées, des installations artistiques, des animations en plein air (concerts, films), et bien évidemment, des activités nautiques en tout genre !

A ne pas manquer:
1513: A Ships’ Opera : un spectacle son et lumière sur la Tamise mis en scène par les artistes Richard Hamilton et Zatorski + Zatorski
The Great River Race : une course de bateau insolite entre Ham et les Docklands
– le St Katharine Docks Classic Boat Festival : le rendez-vous des amateurs de navires historiques
Butler’s Wharf Blackout and Blackout Banquet : un restaurant éphémère qui propose de dîner à la chandelle au bord de l’eau

Image

Idée du jour #4: Faire la tournée des galeries d’art à l’occasion des First Thursdays

Image

Si vous ne savez pas quoi faire demain soir, ne cherchez plus! Faites comme les Londoniens, profitez des premiers jeudis du mois pour faire la tournée des galeries de lʼEst de Londres, qui restent ouvertes pour l’occasion jusqu’à tard (21h environ).

Lʼentrée est (presque toujours) gratuite, lʼambiance conviviale et les vernissages toujours bien arrosés. Shoreditch High Street et Vyner Street sont généralement les endroits les plus animés, mais nʼhésitez pas à aller faire un tour du côté de Hoxton et de Bethnal Green qui regorgent également de petites galeries et studios dʼartistes qui valent le détour.

Image

Dans la plupart des lieux participant à l’opération, vous pourrez vous procurez un plan pratique, qui vous permettra de vous repérer et d’explorer le quartier à pied sans vous perdre.

Image

Si vous préférez vous laisser guider, sachez quʼil existe un bus qui vous emmène gratuitement faire le tour des meilleures expositions du mois (réservations obligatoires). Demain soir, il s’arrêtera à la Whitechapel Gallery, à la Schwartz Gallery et à la HADA Contemporary Gallery.

Vous trouverez plus d’information sur le site officiel : http://www.firstthursdays.co.uk/

Bon à savoir : les derniers vendredis du mois, une initiative similaire vous invite à découvrir les galeries du Sud de Londres (Peckham, Bankside et Deptford principalement). Pour plus d’information sur les soirées SLAM, cliquez ici

Idée du jour #3 : trouver l’entrée secrète du Ministry of Stories

En vous promenant le long de Hoxton High Street, votre regard s’arrêtera certainement sur la devanture d’un curieux magasin. Vous pourrez y lire : « Hoxton Street Monster Supplies –  established in 1818 – bespoke and everyday items for the Living, Dead and Undead. »

Cette boutique pas comme les autres, qui n’accepte “qu’un seul géant à la fois” et dans laquelle “les humains sont autorisés à entrer à leur propres risques et périls” propose à la vente toutes sortes de produits pour le moins étranges : de la marmelade d’organes, des barres de céréales cérumen, de la morve épaisse en bocal, des histoires d’horreur en conserve ou encore du fil dentaire spécial vampires.

Si ces provisions semblent tout droit sorties de l’imagination de J. K. Rowling, ce n’est pas à l’auteur des aventures de Harry Potter que l’on doit ce concept-store, mais à l’un de ses respectables confrères : Nick Hornby. Inspiré par le projet 826 Valencia de l’américain Dave Eggers, l’écrivain britannique fonda fin 2010 The Ministry of Stories.

Installé dans l’arrière-boutique du Hoxton Street Monster Supplies, ce lieu quasi-secret (l’entrée, discrète, se fait par une porte ingénieusement dissimulée derrière l’un des murs) invite les petits monstres âgés de 8 à 18 ans à venir raconter des histoires. Des ateliers d’écriture en tout genre, animés par des professionnels et amateurs bénévoles y sont régulièrement organisés.

Image

Image

Image

Image

Image

Hoxton Street Monster Supplies / Ministry of Stories
159 Hoxton Street, London N1 6PJ
Overground : Hoxton / Métro : Old Street

Horaires d’ouverture :
Mardi – Vendredi : 13h – 17h
Samedi : 11h – 17h
En nocturne : sur rendez-vous (vampires uniquement)
Bon à savoir : le magasin accepte uniquement les paiements en espèces (les haricots magiques et les sacrifices humains ne sont pas acceptés)

http://ministryofstories.org/
http://monstersupplies.org/

Idée du jour #2: prendre l’ascenseur à One New Change

Le centre commercial One New Change, situé à deux pas de la cathédrale St Paul, fut conçu par l’architecte français Jean Nouvel et inauguré en 2010. Son attraction principal ? Un ascenceur en verre, qui offre de merveilleuses perspectives sur l’édifice de Christopher Wren. Cliquez ici pour faire un tour. Une fois arrivé en haut, prenez un moment pour observer la vue, imprenable, depuis la terrasse située sur le toit…

Image

Vous y trouverez aussi un bar-restaurant, le Madison, où vous pourrez manger des tapas tout en sirotant un cocktail.

Idée du jour #1: Se balader le long du Regent’s Canal

Il fait beau et vous avez envie d’aller faire un tour, de prendre l’air, d’échapper à la ville le temps d’un instant ? Allez-donc vous balader le long du Regent’s Canal.

Image

Si les touristes (et bon nombre de londoniens) s’aventurent plutôt du côté Ouest, je vous recommande également d’aller vous promener à l’Est, qui mérite selon moi tout autant le détour.

La balade entre Victoria Park et Islington est particulièrement plaisante et dépaysante. Le week-end, vous pourrez en profiter pour faire un tour et vous arrêter manger un morceau à Broadway Market, un petit marché local qui ne cesse de gagner en popularité.  En chemin, vous trouverez également quelques pubs et cafés situés au bord de l’eau (attention, certains d’entre eux ne sont ouverts que les jours de beau temps !).

Towpath café 2

Vous découvrirez aussi de nombreux cafés et restaurants à vôtre arrivée à Islington (le long d’Upper Street, d’Essex Road et sur Camden Passage).

Image

Si vous souhaitez continuer la balade, vous pouvez poursuivre le long du canal en direction de Camden. Il vous faudra pour cela quitter le sentier qui longe le canal pour le reprendre un peu plus loin. Suivez bien les panneaux, car l’accès (situé sur Rodney Street) est un peu difficile à trouver.

Vous passerez devant Granary Square, le nouveau campus de la prestigieuse école de mode Central St Martins (Eat Street et ses vendeurs de street food se trouvent à deux pas) puis devant Camley Street Natural Park, une petite réserve naturelle située au niveau de St Pancras Lock.

Image

Il vous faudra marcher encore pendant 30 bonnes minutes pour atteindre le fameux marché de Camden, très touristique (et pas toujours bien fréquenté).

Image

De là, vous pourrez prendre une péniche qui vous emmènera jusqu’à Little Venice (« la Petite Venise »). Le trajet dure environ 45 minutes, pour un coût d’environ £8 par personne. L’itinéraire est des plus charmants, et si vous ouvrez bien l’oeil, vous pourriez même apercevoir depuis votre embarcation une curieuse pagode chinoise, des girafes (si si, croyez moi) et plus d’une demeures de rêve.

Image
Image

Pour en savoir plus sur les canaux de Londres, faites également un saut par le London Canal Museum, à Islington. Le petit musée retrace lʼhistoire des voies navigables intérieures du pays, de leur construction pendant la seconde moitié du 18e siècle jusquʼà leur reconversion touristique après la seconde guerre mondiale. Vous y découvrirez, entre autres, leur importance dans le transport des marchandises pendant la révolution industrielle. Il rend aussi hommage à lʼancien propriétaire des lieux, un entrepreneur qui importait de la glace de Norvège et fut le premier à démocratiser la crème glacée en Angleterre.

The World is My Oyster

Pour célébrer les 150 ans du Tube, Transport For London (TFL) lance en édition limitée 10 nouveaux étuis colorés pour votre Oyster Card.  Voici mes designs préférés :

Image ImageImage

Plutôt cool, non ?

Les designers qui ont collaboré sur ce projet sont tous britanniques (et talentueux). Vous pourrez trouver plus d’information sur ceux-ci en cliquant sur les liens ci-dessous :
Pearson Lloyd  pearsonlloyd.com
StudioSmall  studiosmall.com
Mina Lima  http://www.minalima.com
BCMH  www.bcmh.co.uk
James Joyce  www.breedlondon.com/artists/james-joyce/
Kate Moross  www.breedlondon.com/artists/kate-moross/
Andreas Neophytou  www.andreasneophytou.com
Noma Bar  www.dutchuncle.co.uk
Kristjana S Williams  store.outline-editions.co.uk
Andrew Rae  http://www.andrewrae.org.uk

Les étuis sont en vente sur le shop en ligne de TFL au prix unitaire de £6,99. A noter également que vous trouverez sur le site de nombreux autres objets design à l’image et aux couleurs du métro londonien.

Image

J’aime beaucoup les carnets et posters vintage, inspirés des anciennes affiches de métro, ainsi que le parapluie et les coussins 70’s.

Image 30

Enfin, si vous cherchez une idée de cadeau sympa et pas cher à ramener de votre week-end à Londres, pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’une de ces “tea towels” ? So British !

Image 31

Suivez-nous sur Instagram

Image 3

Londres à la carte est maintenant sur Instagram, et c’est par ici que ça s’passe : instagram.com/londresalacarte

La liste des 100 choses à faire absolument à Londres

illustration pour blog

Parce que vous n’êtes pas les premiers ni les derniers à vous demander ce qu’il y a à faire et ce qu’il y a à voir à Londres, Londres à la carte vous a compilé une liste des 100 choses incontournables à faire dans la capitale anglaise ! Monuments historiques, shopping, gastronomie, culture, attractions : tout y est ! Alors, avez-vous déjà tout fait à Londres ?

1. Prendre un taxi londonien
2. Assister à la relève de la Garde
3. Manger un fish & chips
4. Faire une croisière sur la Tamise
5. Voir la cathédrale Saint Paul de nuit
6. Faire un tour chez les antiquaires de Portobello Road Market
7. Monter dans un bus à impériale
8. Se remémorer les jeux de 2012 lors d’une visite au Parc Olympique
9. Emmener les enfants chez Hamleys
10. Apprécier la vue depuis le 72ème étage du Shard
11. Recréer la pochette de l’album “Abbey Road” des Beatles
12. S’offrir un “afternoon tea”
13. Se perdre dans les étages de chez Harrods
14. Voir Tower Bridge s’ouvrir
15. Partir sur les traces de Sherlock Holmes
16. Prendre le Tube
17. Regarder (d’abord) à droite avant de traverser
18. Entendre Big Ben sonner
19. Assister à un spectacle dans l’un des théâtres du West End
20. Passer devant le 10 Downing Street
21. Se prendre en photo avec un “bobby”
22. Se laisser impressionner au British Museum
23. Passer un coup de fil depuis une cabine téléphonique
24. Rendre hommage aux célèbres défunts à Westminster Abbey
25. Donner rendez-vous à quelqu’un à Picadilly Circus
26. Pique-niquer à Primrose Hill
27. Voir un film à l’Electric Cinema
28. Louer un Boris Bike
29. Visiter les studios de la BBC
30. Se balader le long du Regent’s Canal
31. Voir une pièce de Shakespeare au Globe Theatre
32. S’arrêter dans un pub pour déguster une “real ale”
33. Faire les boutiques sur Oxford Street
34. S’inviter chez Charles Dickens
35. Bruncher à Borough Market
36. Profiter de l’atmosphère unique de Trafalgar Square
37. Boire un verre dans l’un des nombreux bars de Soho
38. Se baigner dans les étangs d’Hampstead Heath
39. Parcourir les ruelles de la City
40. Embarquer à bord du HMS Belfast
41. Réviser ses classiques au Royal Albert Hall
42. Découvrir les jardins botaniques royaux de Kew
43. Contempler les chefs d’oeuvres de la National Gallery
44. Applaudir les artistes de rue à Covent Garden
45. Remonter le fil de l’histoire aux Churchill War Rooms
46. Flâner sur Columbia Road un dimanche matin
47. Percer les mystères des Templiers
48. Prendre le train pour Brighton: direction la plage !
49. Explorer le Londres de Jack l’Eventreur
50. Observer un coucher de soleil depuis Waterloo Bridge
51. S’attarder dans le mystérieux cimetière de Highgate
52. Prendre part aux festivités du carnaval de Notting Hill
53. Passer la nuit dans l’un des clubs “underground” de la capitale
54. Savourer la cuisine des grands chefs britanniques
55. Trouver la plateforme 9 ¾
56. Partir à la rencontre des cerfs de Richmond Park
57. Marcher le long de South Bank
58. Admirer les squelettes de dinosaures du Natural History Museum
59. S’étonner de l’architecture des gratte-ciels de la City
60. Faire une pause du côté de St Katharine Docks
61. S’informer sur les dernières tendances de mode chez Liberty
62. Se laisser charmer par le quartier animé et coloré de Brixton
63. Siroter un Pimm’s en terrasse
64. S’assurer que les joyaux de la Reine sont bien gardés
65. Passer une après-midi au zoo de Londres
66. Arpenter les rues de l’Est londonien, riches en street art
67. Apercevoir les trésors de la British Library
68. Pénétrer dans le “turbine hall” de la Tate Modern
69. Faire le plein de souvenirs chez Fortnum & Mason
70. Surveiller les quartiers généraux du MI6
71. Découvrir les meilleures adresses vintage de la capitale
72. Visiter les palais royaux
73. Embrasser la vue depuis London Eye
74. Saluer les pélicans de St James’ Park
75. Emprunter la passerelle du Millenium
76. Se promener dans les quartiers résidentiels huppés
77. Compter les briques de la Battersea Power Station
78. Faire monter les enchères chez Christie’s
79. Chanter (et danser) sous la pluie
80. Trouver un parapluie chez James Smith & Sons
81. Voir le méridien de Greenwich
82. Manger un curry dans l’un des restaurants du quartier bengali
83. Goûter au traditionnel Sunday roast
84. Poser à côté des statues de cire chez Madame Tussauds
85. Participer à un pub quizz
86. Déambuler dans le quartier du Barbican
87. Faire de la barque sur le lac Serpentine
88. Jouer avec les écureuils de Regent’s Park
89. Chercher Hugh Grant à Notting Hill
90. Faire un tour en téléphérique
91. Se glisser dans les coulisses de la Royal Opera House
92. Se laisser dépayser le temps d’une virée à Chinatown
93. Essayer de comprendre les règles du cricket
94. Se faire tatouer à Camden
95. Grimper au sommet de City Hall
96. Voir un match de tennis à Wimbledon
97. Ecouter les orateurs de Speakers’ Corner
98. Faire du lèche-vitrine à Mayfair
99. Explorer les mews de l’Ouest londonien
100. Passer une nuit au Ritz

Pour télécharger la liste en Pdf ou l’imprimer, cliquez ici.

Vous pensez qu’on a oublié quelque chose ? Vous souhaitez partager votre top 10 ? Laissez vos commentaires ci-dessous.